Les Anglophones du CSC en sortie à Jersey

Comme d’habitude le groupe « anglophone » du Centre Socio Culturel a terminé son année par une escapade sur un grand weekend .

La destination choisie était Jersey, non pas comme paradis fiscal mais pour changer des villes britanniques et entendre et parler anglais ; après une nuit à Saint Malo, le ferry nous débarquait très tôt le vendredi à Saint Hélier la capitale de la plus grande des îles anglo-normandes. Sa superficie est de 120 km2 et elle est peuplée de 100 000 habitants (les Jersiais appelés aussi les « Crapauds »). Cette île est laissée aux anglais en 1204 lorsque le roi de France Philippe Auguste conquiert la Normandie.
Le château de Mont-Orgueil est construit afin de défendre l’île contre les Français. Aujourd’hui, le château, qui domine la côte à l’est de l’île, est un grand lieu d’intérêt pour les touristes et un symbole de l’indépendance de Jersey.
L’île est divisé en douze cantons administratifs appelés paroisses ayant tous un accès à la mer ;
Jersey comme Guernesey possède son propre gouvernement et ses propres lois, et ne fait pas partie du Royaume-Uni. C’est un bailliage c’est à dire une dépendance directe de la Couronne administrée par un bailli ou « bailiff », chef de l’état civil désigné par la Couronne. Jersey ne fait donc pas partie de l’Union Européenne ou de l’espace Schengen.
La monnaie est la livre Jersiaise qui suit le cours de la livre Sterling elle aussi utilisée sur l’île.
Sue, notre guide locale nous présenta (en anglais ça va de soi !) , Saint Hélier, avec ses différents mémoriaux, ses quartiers gagnés sur la mer, les ports, le Square de la Libération et ses superbes halles...avant de rejoindre en bus amphibie « Elizabeth Castle » château construit au 16 ème siècle pour renforcer la défense du port de Saint Hélier.
Le tour de l’île en mini bus commenté par Richie nous a permis de découvrir les côtes granitiques découpées et fleuries rappelant la Bretagne, les champs de pomme de terre ainsi que la fameuse vache Jersiaise réputée mondialement pour son lait très riche .
Le jardin botanique nous a enchantés et le musée « Jersey War Tunnel » est un témoin poignant de l’occupation allemande.
La randonnée pédestre avec Sue sur 15 km de « voie verte » sur les côtes sud, sous un soleil radieux fût l’occasion d’admirer la riche flore justifiant le surnom de « l’île aux fleurs » dans un décor naturel préservé offert par la côte rocheuse et les plages ;
Jersey a même été la première destination au monde à remporter le statut de destination « Green Globe » pour sa protection de l’environnement.

Un séjour riche à tous points de vue dans une ambiance détendue

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.